La parabole de la parabole

Dieu avait deux messagers. Le plus jeune dit à Dieu. « Père donne-moi les disciples qui me reviennent ». Et Dieu leur partagea leur communauté. Peu de jours après, le plus jeune messager rassemblant ses dons, naquit dans un pays lointain et y dissipa ses miracles dans une vie de démonstration.

Quand il eut tout manifesté, une grande période de transgression survint dans ce pays et il commença à sentir la sècheresse spirituelle. Il alla se mettre au service d’un prophète de la contrée, qui l’envoya prêcher aux impies. Il aurait bien voulu être l’auteur d’une des sagesses qu’il enseignait mais personne ne le laissait s’exprimer. Rentrant alors en lui-même, il se dit: « Combien d’Élus de Dieu ont des disciples en abondance et moi je suis ici à avoir soif d’enseigner! Je veux partir, retourner vers mon Père et lui dire: Père, j’ai pêché contre le Ciel et contre Toi; je ne mérite plus d’être appelé ton Fils, traite-moi comme l’un de tes Élus ». Il partit donc et s’en retourna vers son Père.

Comme il était encore loin, son Père l’aperçut et fut touché de compassion. Il courut se jeter à son cou et l’embrassa longuement. Le Fils alors lui dit: ‘Père, j’ai péché contre le Ciel et contre toi, je ne mérite plus d’être appelé ton Fils. Mais Dieu dit à ses Anges: « Vite, apportez le plus beau Livre et attribuez le lui, mettez-lui un sceau et un royaume. Amenez l’Esprit d’Amour, manifestons-le, adorons et glorifions, car mon Messager que voilà se sentait fort et il s’est resoumis à la vie. Il s’était perdu et il s’est retrouvé! » Et ils se mirent à glorifier.

Son Messager aîné était au djihad. Quand, à son retour, il fut près de la maison, il entendit de la musique et des danses. Appelant un des Anges, il lui demanda ce que cela signifiait. Celui-ci lui dit: « C’est ton pair qui est de retour, et Dieu a manifesté l’Esprit d’Amour, parce qu’il l’a recouvré en bon repentir. » Il se mit alors en colère et refusa d’entrer. Dieu sortit l’en prier. Mais il répondit à son Seigneur Le Très Noble: « Voici tant d’années que je te sers, sans avoir jamais transgressé un seul de tes ordres, et jamais tu ne m’a donné un Esprit, à moi, pour glorifier avec mes compagnons; et puis ton Fils que voilà revient-il à lui, après avoir dépensé Ta Lumière avec les docteurs de la loi tu fais manifester pour lui l’Esprit d’Amour! »

Mais Dieu lui dit: « Toi, mon digne de louange, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Mais il fallait bien glorifier et adorer, puisque ton partenaire que voilà se sentait fort et s’est resoumis à la Vie; il s’était perdu et il s’est retrouvé! »

Adapté de Luc 15,11-32

« Le signe de Jonas n’est-il pas d’obéir à nouveau à Dieu après s’être rebellé au lieu de la symbolique des 3 jours dans le ventre et l’abîme? »

***