Iboga. Hallu sur nos gènes

« Ce « fruit défendu », essence symbolisant la première transgression de l’Homme, n’a fait que dévoiler l’intelligence rebelle associée à la peur (du Futur : mort) en lieu et place la Sagesse (Intelligence soumise) ou Calebasse (siège de l’Esprit) qui est maîtrise du Temps par la Lumière du Cœur qui est Justice pur (le cœur sait reconnaitre le péché). Ceci a déchu l’Esprit en nous. Depuis le combat que se livrent les deux ( ntelligence et Sagesse) dans le Cœur mène les uns par la Cognition et les autres par l’Intuition. La peur étant celle de la mort (future) après la reconnaissance d’avoir fait le bien ou le mal tandis que la Sagesse est issue d’un amour inconditionnel (et intemporel) de Dieu sans jugement. L’équilibre naturel est toujours possible pour éviter la souffrance et atteindre le repos dans la Conscience de la vie pour entrer dès maintenant dans la permanence de la force vitale et traverser vers l’au-delà avec. »

Dieu créa le Djinn, Dieu créa l’Homme seul le Diable créa l’Arable.

Coran LV; 19-22. La perle et le corail; la Lune et l’Arbre; Mort et Vie.

l’Iboga est un arbre fruitier que l’on trouve au Gabon (The last or first Eden? 😉 )qui sert pour certain travaux spirituels