Affirmation économique

« Le mouvement de renaissance intellectuelle négro-africaine et de réappropriation identitaire, communément appelé afro-centrisme (avec certaines connotations) rejettent plusieurs modèles exogènes imposés, notamment ceux des religions dites révélées. Il s’inscrit en réaction au prosélytisme excessif des dites religions et à la réalité de l’atrophie de la foi, le racisme ou de l’extrémisme de leur communautés sources ainsi qu’à l’acculturation des élites africaines. Elle s’apparente à une phase 2.0 du mouvement de rejet du colonialisme qui mena au mouvement des indépendances africaines et à la Négritude. Ce dernier fit suite notamment à la réalité commune vécue pendant la seconde guerre mondiale et à  la poursuite des injustices sur les populations locales.

Une partie de la génération née sous la période du monopartisme africain est quant à elle confronté à la réalité de la vie d’immigrants pour raison économique et à certaines inégalités sociales pour les citoyens reçus issus de divers horizons du Monde Noir. Cette diaspora porte le défi d’accomplir la phase 3.0 de cette même renaissance sous le plan économique pour mettre fin aux injustices sociales (lutte contre la pauvreté) et à l’exploitation abusive du continent. Il appartient donc à l’avant-garde exilée pour diverses raisons d’œuvrer pour mettre la lumière sur les ombres de la caverne opprimant les compagnons restés sur le continent – réalité d’une nouvelle injustice quant au droit légitime de créer de la richesse et d’en profiter. À ces compagnons de ressourcer à la sève traditionnelle et originelle les fruits qui murissent loin de la racine de l’Arbre lorsque ceux-ci manquent de repères. Le combat continue, unis et sans haine. On est ensemble! »

ASSOUKA

1
Hello. How could we help you?
Salut. Comment pourrions nous vous aider?
Powered by