Select Page
Omar is my name

Omar is my name

Omar is my name

I’m Omar the one that you host one day without expecting.
I’ve reviewed with you the World and my Green Peace.
I’ve seen there the fate of my symbols and your fellows.
The three of us have been judging and preparing your Kingdom.
Protected by my holy believers you’ve inherited a new consciousness.
Step the Way of your Ancestors, paved by the holy Prophets and preserved by my holy Warriors.
Omar is my holy name.
I was even before you remind it.

Identité Noire et spiritualité universelle.

Identité Noire et spiritualité universelle.

Identité Noire et spiritualité universelle.

Il devenu commun, pour une partie de l’élite intellectuelle du monde Noir, d’exhorter au retour à une religion Négro-Africaine authentique. Cet activisme médiatique n’est pas sans questionner la majorité d’entre nous qui sommes considéré comme perdus de par nos choix de vie et surtout de par notre engagement religieux. Bien sûr la référence élogieuse de cette renaissance du monde Noir reste l’Égypte antique et ses références. Cette civilisation semble nourrir tous les espoirs de cette intelligentsia face au rejet du modèle occidental et l’avancée du désert que représente l’acculturation de l’élite Noire. Revenir à cet idéal Négro-Égyptien est équivalent à demander à une bonne partie des francophones de se remettre au gout du latin et d’en faire à nouveau une langue vivante. Ce après toutes les mutations, adaptations et évolutions subies par les peuples concernés au cours de leur histoire.

Le défis auquel nous presse, ceux qui sont communément appelés afro-centristes, mais avec le plus souvent un fond péjoratif, est d’abandonner notre culte de Dieu par des religions exogènes qualifiées de “révélées” à celui d’un Dieu et d’ancêtres plus compatible avec nos réalités tribales. Ceci rejoint presque mon opinion passée partagée dans mon article “Pour une restauration du modèle spirituel noir” qui était un rappel de notre spécificité et un encouragement à garder et transmettre un héritage authentique qui nous caractérise. (more…)

Pour une restauration du modèle spirituel Noir.

Pour une restauration du modèle spirituel Noir.

Pour une restauration du modèle spirituel Noir.

Imaginez que je distingue quatre familles spirituelle sur terre: l’une maîtrisant la conscience et qui mène à l’éveil, une autre maîtrisant la connaissance et qui mène à la sainteté, encore une autre maîtrisant la parole et qui mène à la prophétie et enfin une (primordiale) qui maîtrise l’énergie et qui mène à la déification. Toutes exceptée cette dernière ont pris le soin de propager et de garder par écrit une partie de leur gnose en mettant à la disposition du profane la partie exotérique des enseignements de chaque vicaire élus et en réservant l’ésotérisme des formes de connaissance à des initiés ou « adulte en spiritualité ». Cette famille spirituelle de l’énergie, donc, semble encore rechigner à mettre sous écrit son héritage spirituel bien qu’elle soit à l’origine de ce mode de transmission. Cela pour la raison que la transmission perdrait en flexibilité et n’honorerait plus le rang vicarial de ses membres. Ainsi, l’accent est mis sur la tradition orale qui s’étiole à mesure que les groupes sociaux s’exportent et que les membres des communautés sont disséminés à travers le monde pour servir au combat après l’avènement de l’économie comme médium d’accomplissement spirituel. (more…)

Faites place aux femmes!

Faites place aux femmes!

Faites place aux femmes!

Les progrès de l’affirmation de la femme dans nos sociétés ont créés une cohorte de femmes remarquables au parcours saisissant mais qui ne sont pas assez remarquées et présentes dans la mémoire collective comme leurs homologues hommes. Dans un échange avec une bloggeuse qui a pris cause et fait pour une meilleure représentation des femmes dans les sphères de décisions et le monde des affaires, je partageais mon sentiment que ces revendications circulaient trop souvent entre les femmes elles mêmes qui, hélas, s’en gargarisait. Rassurez-vous mon propos ne sera pas théorique ni rhétorique encore moins technique. Il n’est que le résultat d’une observation d’un fait ignoré par les uns parce qu’ils ne se sentent pas concernés, et ressassé par les autres parce qu’elles agissent en victimes et non en acteur légitimes. Je promène mon regard contemplatif sur un déficit de circulation de l’information où le genre créé une barrière au « mais » sage. (more…)

Afrique: l’essentiel n’est pas de s’unir mais d’avoir un adversaire commun.

Afrique: l’essentiel n’est pas de s’unir mais d’avoir un adversaire commun.

Afrique: l’essentiel n’est pas de s’unir mais d’avoir un adversaire commun.

L’unité africaine est un cheval de bataille qui voit se succéder des générations de cavaliers tout autant valeureux que volontaires. L’Afrique a toujours connu une pluralité de peuples et de tribus simplement unis devant la nécessité de définir et de maintenir un Culte des morts associé le plus souvent à une lignée d’ancêtres. Chaque région ayant son panthéon et rites que le voyageur ou le commerçant se mettait en devoir de respecter le temps de son passage. Cette foi primordiale et issue des questionnements de l’âme a laissé place à la révélation de l’Éternité et de son nouveau séjour dans l’autre monde. Animisme et Islam universel ont su alors cohabité selon les époques et les régions. Néanmoins, un phénomène de standardisation culturelle par le biais des religions et des langues de leur diffusion a accosté et essaimé un modèle de sous-ensembles ne tenant pas compte de la diversité du continent. La logique de rassemblement a été depuis poursuivie en passant de la réalité de peuples sous la domination d’un souverain local puissant ayant des liens tribaux ou des attributs reconnus à un regroupement arbitraire de peuplades par soucis administratif et point de vue exogène. (more…)

La vie. Une lettre à la Mère

La vie. Une lettre à la Mère

La vie. Une lettre à la Mère

La vie, pour ce que j’en sais peut être poème ou bohème, transe ou absence, connexion ou excitation, esprit au chant ou dans le champ.
De ces mois à refonder mon moi dans un trouble qui prenait parfois l’allure de l’incendie sensé préparer ma nouvelle Terre en friche, j’ai encore brodé et fait le Point. À toujours y revenir il ressemble de plus en plus à un point d’interrogation. L’Ankh de ma renaissance profonde.

De ne pas avoir osé te dévisager, d’avoir senti tes doigts et ta taille dans cette unique danse; Agua Nile.
De ne pas avoir discuté, d’avoir écrit mon émotion au son poignant des chantres d’un sentiment si désiré; A quoi bon nier?

Aimer et respecter l’autre dans son retrait, indifférence ou simple différence de point de vue – par l’écho des pensées – tient du respect ou de la couardise. Cet instant où le doute inhibe l’expression du sentiment avant que le cœur n’avoue son impuissance à endiguer le flot : tristes aspects de la friandise.

Heureusement, ces crises de vie permettent de lâcher prise et de reconnaître qu’on n’est pas prêt à offrir le meilleur de nous à l’Autre. Le tout en ayant conscience d’en avoir besoin en complément pour avancer. (more…)

Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?