C’est le réseau…

C’est le réseau…

J’ai encore essayé de joindre ceux que j’aime
Des heures à attendre que le message passe
C’est le réseau…

Ils relaient à tout poindre pour récolter des j’aime
Des heures à s’exhiber et dévoiler leur intimité
C’est le réseau…

Ils ont un corps à s’oindre en faux dieux des Eden
Des heures à mettre peuples et pays sous vérins
C’est le réseau…

Mon Oie crie déjà dans sa Calebasse à bout de haine
Une Heure à faire renaître l’Espoir du continent
C’est la raison.

Pendant que le Pauvre est contraint à l’achat à bas coût
Le Riche n’a part à la Qualité du train, en lâche à dégout
C’est la raison.

Demain il nous faudra combattre, chacun à son niveau
Pour se donner une raison de lâcher seuls les réseaux
Revenir aux mobiles de communications d’internats
Protégeant du vice et du viol de valeurs dans le Temps

Car c’est ça la communauté!

Un simple témoignage, en avant-première, sur l’œuvre « La Méthode Ka » par Isabelle Fotsing.

Un simple témoignage, en avant-première, sur l’œuvre « La Méthode Ka » par Isabelle Fotsing.

Isabelle est à la fois une jeune professionnelle, une femme entrepreneure mais surtout une F.A.M.E Amazone qui organise chaque été le Gala Afritude en marge de plusieurs autres activités à destination de la Diaspora africaine et des communautés ethniques. Amatrice de lecture, elle a s’est penché en avant-première sur les publications de l’œuvre de composition du Livre de « La Méthode Ka ». Elle nous fait ici un témoignage simple des impressions issues de son expérience de découverte…

J’aime les livres. Je les aime vraiment beaucoup. Avec le temps j’en ai lu quelques-uns, et je voudrais pouvoir les lire tous.  Mais souvent il faut choisir.  Généralement on reste sur des auteurs/sujets auxquels on est habitué; souvent on se fie aux recommandations de proches ou d’experts; quelque fois ce sont des illustrations ou des mots qui accrochent l’œil au passage; mais dans bien des cas c’est un peu par hasard qu’on se retrouve en présence de livres qui finissent par nous marquer.  Pour « La Méthode Ka », c’était un peu de tout ça à la fois, et en même temps quelque chose de différent.

La promesse de lecture – « des réponses pratiques à des problématiques simples dont les implications et les enjeux sont critiques », « un modèle conceptuel pour des stratégies d’affaires adaptée au profil ethnique », « une œuvre sur l’entrepreneuriat ethnique par un (serial) entrepreneur ethnique » – a immédiatement piqué ma curiosité à vif.  C’était la 1ère fois que moi j’allais voir formulée formellement une thèse sur l’entrepreneuriat ethnique : j’avais hâte de savoir s’il y avait véritablement une singularité chez les entrepreneurs issus des minorités ou de l’immigration. J’avais encore plus hâte de découvrir si ce serait dû au contexte ou à l’identité, et donc si ça aiderait à expliquer le monde tel qu’il est et/ou à le bâtir tel qu’on voudrait.  J’étais très intéressée par la perspective d’avoir un regard interne sur le sujet, et en même temps curieuse de savoir s’il serait biaisé, trop dur ou trop indulgent. Mon œil avait flashé sur le « réponses pratiques » et je me réjouissais d’avance de voir parler d’action et de concret (c’est que j’aime bien les théories, mais à force d’en lire et d’en entendre, j’ai développé un petit faible pour celles qui s’appliquent aussi dans la « vraie » vie). Après avoir commencé ma lecture de la série d’ouvrages, je dois dire que « La Méthode Ka » semble être ce qu’elle promet d’être, et bien plus.

J’ai tout de suite été saisie par le talent de l’auteur. Il ne fait pas qu’écrire, il peint avec les mots. Il les maitrise, les compose, les agence, les fait découvrir sous d’autres angles…son style ajoute du sens et de la profondeur à ce qui pourrait paraitre anodin.

Mais au-delà de la forme, ce que je retiens de mes 1ères lectures – et je pense que c’est là que réside l’élégance de « La Méthode Ka » – c’est de réussir à dépasser l’entrepreneuriat comme un métier/fonction socioéconomique, pour considérer l’entrepreneur dans son intégralité de personne multidimensionnelle avec une histoire, une culture, une spiritualité, une identité, et une individualité. Il en ressort que l’œuvre est intensément humaine, avec ses moments drôles, ses moments de joie, ses moments tristes, ses moments de remise en question, ses moments de quête de sens, et en même temps profondément humaniste.

Et puisqu’on en parle, attendez-vous donc à rencontrer une œuvre qui traite de plusieurs sujets/dimensions, mais qui en aucun cas ne les traite à la légère. Chaque mot a l’air choisi pour être exactement où il est placé, et certains mots on l’air d’abriter derrière eux des livres complets.

J’ai encore beaucoup de lectures à faire et d’impressions à partager d’ici à ce que j’ai fini la série, mais j’ai déjà la ferme intuition que « La Méthode Ka » fait partie de ces œuvres qui deviennent des classiques avant qu’on ait eu le temps de réaliser.

Merci d’avoir lu ce premier témoignage et surtout de l’avoir aimé. Il est léger et fait dans la promotion utile, par partage d’information sur des eBooks, livres électroniques, et non « livres-egocentriques » fait pour s’auto flatter dans le cadre de son branding personnel. car il s’agit ici d’une œuvre et d’une cause qui engage l’individu et sa communauté devant Dieu et son panthéon. Ce qui ressort bien c’est l’aspect multidimensionnel de l’entrepreneuriat qu’on nous a un peu ravi pour en faire un paradis pour nos envies de sophistication. Or l’art informel de nos ventes simples s’adapte plutôt à la qualité de la vie de nos acteurs et de nos communautés. Merci Isabelle pour ces mots et j’encourage ceux qui savent que l’Homme, l’Africain, n’est jamais sorti de l’Histoire mais n’a tout simplement jamais cru nécessaire, jusqu’ici, de rugir pour la régir; à ceux-ci donc, je vous demande de rester à l’écoute et à commencer votre collection des livres de cette œuvre unique dans notre ère marquée par la législation du Temps:

Les livres disponibles à ce jour: https://www.amazon.com/author/arnaudsegla

La Contre-Élection

La Contre-Élection

« Après avoir décimé, spolié et parqué les peuples autochtones en réserves, le débat a pu aisément s’orienter sur l’accueil ou non au Québec des migrants pour raisons économiques issus du poids de l’oppression et de l’exploitation (post mondialisation) occidentale et orientale sur leurs propres terres. Ce débat stérile et futile, est tenu et maintenu par les « migrants de souche » descendants et héritiers des colonies françaises d’Amériques. Ainsi, à leur arrivée, les « migrants de couche », devant combler les espaces socioéconomiques laissés vacants par les vagues précédentes, de par leur minorité ethnique et politique, sont à leur tour, sous estimé, paupérisés et marginalisés dans des classes sociales de réserve offrant peu de mobilité et surtout ne laissant comme seuls choix, que la complaisance de broderie et la braderie de connaissances, comme clés de leur Liberté ».

De fait, un Monde où les Sciences Politiques ont guidé et été la référence pour l’évolution de l’humanité a perdu de son intérêt à mesure que ses acteurs n’ont plus renouvellé leurs étoffes et surtout leurs offres. Ne serait-il pas venu le temps pour que l’Économie avec ses entrepreneurs, en gens d’affaires responsables, hérite de ce pouvoir de diriger les communautés, les idées et les destinées?

The Wisemen Council lance un projet d’économie politique et d’écologie ethnique, La Méthode Ka, dont le livrable est de poser les fondations de l’ECO World, c’est à dire initier un mouvement viable et durable visant à faire de l’économie informelle une alternative de qualité au Système libéral. Cette firme de consultation et Think Tank spécialisée dans la Stratégie de projets, publie plusieurs ouvrages d’une oeuvre déclinée sous la forme d’un corps de connaissance en Économie de communauté et d’une Anthologie pour le renouveau de l’identité ethnique. Ils mettent ainsi l’accent sur deux aspects de l’Attitude Simple appropriée à notre contemporain : la transmission de Patrimoine et l’appropriation de Fierté par le biais de la Fréquentation socioéconomique.

Ils vous invitent tout simplement à contribuer par vote (un achat = un vote) à accompagner et permettre le déploiement des activités de ce projet tout au long de sa Vie. Surtout n’hésitez pas à passer l’information aux pairs et à rejoindre vous aussi la communauté par communication de votre courriel et/ou numéro de téléphone (pour usage sur le CRM Zoho sans que ça ne devienne un Zoo ni qu’on ne se prenne pour Zorro) via le blog « EthnicEntrepreneursEthniques » ou en Inbox.

Découvrez la collection: https://www.amazon.com/author/arnaudsegla

Restez à l’écoute…

DIEU se meurt…

DIEU se meurt…

Ils ont mis DIEU sous antidépresseurs
Après l’avoir renié comme Créateur
Ils violent les voiles de nos Âmes Sœurs
Et veulent qu’Il soit sourd à nos Pleurs

Ils ont mis DIEU sous antidépresseurs
Une pilule pour chacune de leurs erreurs
S’empressant à tuer le spirituel des Cœurs
Pour leurs propres formules du bonheur

Ce qu’ils ont oublié, hélas, dans leur jubilé
C’est que quand DIEU déprime, réprime
Pour les suis CID, des volts d’air tuant les Ka Id.
Oui ce Son, les CRI, une « comme est dit » de Prophétie

Ils ont mis DIEU sous antidépresseurs
Et rigolent entre eux de l’arrivée de l’Heure
Car l’Insigne et les Signes des porteurs
S’effacent à mesure que l’espoir meurt

Ils ont mis DIEU sous antidépresseurs
Pour le mettre à mort, ils lui donnent une humeur
Et répandent dans son Keur Souffrance et Douleur
Sans reconnaître en Lui, La Conscience à l’honneur

DIEU se meurt à nos Vies.
Et nous, ne pourrons pas Lui survivre…

Énoncé d’Économie métaphysique à défaut de poursuivre la Physique quantique…

Énoncé d’Économie métaphysique à défaut de poursuivre la Physique quantique…

Le vrai développement viable et durable utile à l’Afrique et ses Diasporas est dans la Qualité de Vie, Rituelle et Spirituelle, et non dans la création de Richesse et de Valeur selon le modèle des Cités occidentales. De même, l’accomplissement stable et respectable facile à l’Homme Noir et Métis est dans l’Identité de l’être, voué à devenir Sorcier Seigneur Dieu Roi Lions et Guerrier Saint Calife Sultan Tigres, dans les Nations de Juda et de la Umma, et non en tant que brebis ou esclaves des autres Peuples. Le piège du Salut, Renaissance Idéologique, Renouveau Charismatique et Reconstruction Socioéconomique, serait de ne pas voir la Grandeur de la Civilisation Noire, Multi ethnique et réalités, pour courir indéfiniment la perfection économique (Argent) et sociale (Image) sans entrer l’éternité et l’immortalité de la Providence par le Message de l’Esprit de Correction dans l’Attitude et le Résultat, Esprit de Kama : le Temps du corps. C’est le défi et le rôle de la communauté, réduit dans l’affectif et l’effectif, les Hanafis Simples, eux voués à l’action et la fréquentation en tant que Maîtres du Temps, Amis au SA bas, Promoteurs (Patrimoine; Énergie/Monnaie) et Fiers (Empathie; Sentiments/Information), Fils de la Terre. Calme retrouvé de l’Arbre de l’Énergie dont le fruit est la Vie par la (Pro) création (Pouvoir), anciennement plongé dans le Feu de l’Enfer, parmi les autres Arbres des familles spirituelles du Jardin d’Eden comme la Forêt des Abeilles et l’Oasis d’Oran : Arbre de la Conscience, Cèdre (Majesté) du nord, dont le fruit est la Confiance par le Lâcher-prise (Pourvoi), Arbre du Livre, Olivier (Sainteté et Noblesse) du Maghreb au centre et du Moyen Orient à l’est, dont le fruit est la Connaissance par les deux montants de l’Amour dont le fruit est la foi par le Courage (Paie) et de la Vérité dont le fruit est la loi par la Patience (Paie), et l’Arbre de la Pensée ou Parole, Pommier (Génie) d’Europe ou Figuier (Commerce) d’Asie, Eurasie à l’ouest, dont le fruit est la Mort par la Préservation (Pureté). L’Arbre du Temps est une plante grimpante ou liane, Calebassier d’Afrique au sud, dont le fruit est l’Acceptation par le Silence (Paradis).

« Au Zoo on voit les Animaux et à Zion, les Homo. » 😉

Le Pèlerinage dans le passé

Le Pèlerinage dans le passé

L’Humanité entre progressivement dans sa séniorité et le Guerrier Adulte mature et mûr se doit de se réconcilier par la Correction avec l’Enfant intérieur qui est le Moteur de sa Force à travers la Foi qu’il témoigne dans son Attitude. Bien que la Tradition Animiste se soit relativement bien conservée et surtout n’ait pas manquée en incantations, louanges et danses (toutes trois expressions chargées d’émotions constituant les formes de prière Noire utilisant le médium de la Force vitale, Énergie consciente, Sang, Humeur et Ka), le choc de civilisation avec le Monde occidental a dénaturé et perverti l’Essence de ce culte en véhiculant des notions de péchés, de paradis et d’enfer mal comprises par les missionnaires eux-mêmes pour la plupart déconnectés de la Source du Message. Ils n’ont pas su reconnaître dans les pratiques existantes les similitudes entres les mythes bibliques et ceux des cosmogonies des Peuples primordiaux (et primitifs) qui sont déchargés pour la plupart du poids de la culpabilité.

Ils ont, en effet, fait la promotion de la rédemption par la croix du Roi (Chemin christique) en lieu et place de l’initiation par le choix du Soi (Commun socioéconomique) qui mène l’un à la crédulité dans la Voie en tant que Brebis et l’autre à la responsabilité dans la Vie en tant qu’Homme. La déstabilisation des repères et piliers Mystiques a eu l’effet d’avoir un peu plus terni la Nature Vicariale et l’authenticité des peuples Noirs leur donnant le défi de rétablir en eux l’harmonie entre l’héritage du passé et la vision d’avenir céleste qui leur était proposé après consentement aux souffrances supposément salvatrices pour leur karma mais devenues de fait légitimes et qui devaient leur être infligées par la suite. Les peuples Noirs se sont trouvés dans la position d’un dieu Janus au trait d’un Jésus réformant par le bouddhisme cette dualité (karma du passé vs Gloire du Futur) en l’Homme, par l’illumination ou résurrection, en donnant l’exemple de sa Vie pour sauver et non en se donnant la mort sur un objet de torture en toute dépravation de son Église naissante. Le péché a de tout Temps été une impureté qui se retire en Animisme par un rituel et non par la confession d’un Lion à un Espion ou un Pion. Quant à l’enfer ou le paradis ce sont des notions rassemblées dans celle du séjour des morts où chacun retrouve le fruit de ce qu’il a semé de son vivant en bien ou en mal. Rien de nouveau en somme pour le Noir si ce n’est que la ruse et l’arquebuse ont su lui prouver l’efficacité de la nouvelle approche imposée par des personnes d’une autre famille spirituelle avec d’autre lois que le principe de l’interdépendance (Maât) cher aux communautés ethniques pour leur cohésion socioculturelle.

Ces malins prédicateurs étaient, qui plus est, réputés des morts du Monde (Passion en erreur de Pharaon: laissez les morts enterrer leur morts) et sans Sel de Vie (Soumission en rigueur de Panthéon : l’adoration en Esprit et en Vérité). Le cas de l’Islam est similaire sauf que la jonction a été proposée au niveau Mystique spirituelle (Soufisme) et non Mythique traditionnelle (Christianisme) ce qui a permis une modification des rites à partir d’une immersion plus profonde mais mieux tolérée et acceptée car sans opposition doctrinale de fond et permettant l’adaptation. Ainsi, à la suite de ses Ancêtres mis en esclavage mental par la Religion et non la Communion (Vrai Message du Messie Issa Ibn Maryam symbolisé par l’Eucharistie en Temps de famine et qui a perdu son sens par involution pour la simple lecture et spéculation sur les seuls textes Saints), l’Homme Attitude souhaite tracer sa Voie de Vérité et d’Esprit par le retour au Sentiment de Fierté et la réconciliation par Amitié avec le vieux Monde devenu e-Monde car adjoint à l’esprit (électrons de la créativité). Le vieux Monde Noir n’a jamais reconnu auparavant l’e-Monde ni valorisé son intellectualisme pédant actuel et sa perdition dans le mauvais usage de l’outil Internet aliénant dans sa conception originelle de l’être (fait uniquement de l’âme et du corps sans l’esprit). Cela passe donc par un pèlerinage intense dans les Sources fécondes du passé pour retrouver le sens intemporel du patrimoine symbolique du témoignage Sacré et Astral des dieux de notre Univers à nous, Noirs, soumis à DIEU: l’Esprit de Kama, Le Temps, qui ouvre à l’immortalité par la Vie éternelle c’est-à-dire en plénitude, sans stress…

« Puisse le vieux Monde demeurer une Source féconde pour se réconcilier l’e-Monde à la Tradition et la Terre donner un Sentiment de Fiers aux Fils et Filles du Taire Mystique. »

Qu’il en soit ainsi.

Amin. Ata.

A.

Être Simple pour la dernière foi

Être Simple pour la dernière foi

Dieu, le Créateur, est le premier Seigneur à montrer l’Attitude de Fierté vs celle d’orgueil à travers le « et Dieu vit que cela était bon » du conte de la Genèse et non « et Dieu vit qu’il était le meilleur » car chacune de Seigneuries de DIEU a ses mérites et ses limites importées par l’Homme par le Sang spirituel. Cette Attitude est préconisée pour tout Bouddha, dieu, Prophète ou Messager, et Saint qui mettra son Seigneur Dieu et DIEU en avant dans le cadre de la transmission du Message qu’il transmet en leur nom au Peuple auprès de qui il est l’Envoyé. Le « Nous » de Respect et de Souveraineté utilisé dans la révélation du Noble Coran pour l’Islam ou la notion d’Elohim pour l’Animisme (L’Homme Vicaire de DIEU est invité à cultiver le Respect et la Liberté de sa personne à travers la purification (Athan et Wuduh) et la sacralisation (Totem et Tabou) ainsi que le libre arbitre tout en restant soumis à DIEU) sans mettre en jeu une idée d’association est une identification commune de toutes les Seigneuries manifestées passées et présentes et Futures de DIEU selon les stades d’évolution de la Création. Ainsi, les mérites par attente de la Vérité demeure et les limites par atteintes à l’Amour sont recyclés, tel l’écume du métal porté à fusion, par l’être et la Vie à la fois dans « l’en faire » du Monde et les Réalités Astrales de la Mystique et Sacrées de la Tradition. Ce recyclage est possible par les efforts et la réussite de l’accomplissement de ceux qui ont à cœur de se dépasser et dépasser les portions de ce poison reçu du côté décadent de leur Seigneur (diverses formes de peurs et de soucis) déposé en eux par Iblis (Involution Biologique de la Lumière Initiale du Seigneur (IBLIS) et symbolisée par un antihéros ennemi Mythique incarné contre lui; en ce moment la Foi (El Iman) a involué en stress empêchant l’Homme d’adorer DIEU avec Qualité et privant le Ciel de la manne ou du sacrifice typique venant de la Terre : la Crainte de DIEU) et révélé par un l’Élu Vicaire du Seigneur pour le soin de la communauté céleste et cosmique de l’Homme et de ses Créations et surtout pour la Gloire du Seigneur Dieu au sein de DIEU. En prenant part, tous, à cet effort de Correction de par notre projet divin reçu en nous depuis la naissance et écrit dans le Livre de notre destinée on peut alors comprendre pourquoi : « Chaque Homme est important aux yeux de Dieu » et pourquoi l’homo animus, l’Homme Attitude doit guérir, dans cette ère, de la moindre portion de stress en lui face à un Monde caractérisé par la célérité (Spéculation due au désir d’un Argent sans efforts stratégiques) et la célébrité (Anxiété due au désir d’une Image sans Identité ethnique).

Liens hue mains

Liens hue mains

Liens hue mains

C’est merveilleux comme on est connectés

Par des réseaux où on se souhaite épié

Appréhendant d’être appelé

Mais surtout d’être visité

Au final ça doit être ça la Liberté

Ces statuts toujours respectés

Mais ô combien isolés

Tenant la Flamme dérobée

Élan de mains d’un promis été

Adieu, Vie, Amour et Vérité

La Conscience s’est renouvelée

La Vie commencera…

La Vie commencera…

La Vie commencera…

La Vie commencera quand je naîtrai
La Vie commencera quand j’irai à l’école
La Vie commencera quand je serai au lycée
La Vie commencera quand je serai au collège
La Vie commencera quand je serai à l’université
La Vie commencera quand j’aurai finis les stages
La Vie commencera quand j’aurais émigré
La Vie commencera quand j’aurais un logement
La Vie commencera quand j’aurais vite un emploi
La Vie commencera quand j’aurais une voiture
La Vie commencera quand j’aurais un partenaire de Vie
La Vie commencera quand on aura acheté une maison
La Vie commencera quand on se sera marié
La Vie commencera quand on aura des enfants
La Vie commencera quand les enfants seront grands
La Vie commencera quand on sera à la retraite
La Vie commencera quand les enfants auront réussi dans la Vie
La Vie commencera quand les enfants pourront s’occuper seuls de leurs enfants
La Vie commencera…

Ciel voilà la mort
Et le Maitre du Temps demande
« Qu’as-tu fais de ta Vie? »
« Je ne suis pas sûr d’avoir vécu » sera la réponse
« Pourquoi? » La seconde question
« Parce que je courais après le Temps » la seconde réponse
« Voici qu’il n’existe plus ici. Car ici ne continue que la Vie. J’attribue à chacun le fruit de ce qu’il a cultivé dans son Passage sur la Terre. Rejoins alors le vide qu’est et a toujours été le Temps ton idole passée pendant que j’honore de la Vie éternelle ceux qui l’on recherchée, goutée et perpétuée. Ici commence réellement ta mort, le néant, sans possible retour à la Vie que tu as perdu en toi. »

Qu’il en soit ainsi.

Amin. Ata.

indépendance du bon Ga

indépendance du bon Ga

L’Heure de l’Économie et de l’Écologie pour la Vie

Jn 4 : 23-24. Dieu recherche les adorateurs en Esprit (Sincérité/Honnêteté; El) et Vérité (Haqq; Fa) car il est Sincérité/Honnêteté (Saint/Sorcier) et Haqq c’est à dire Transparence, ce Vide qui nous emplit et emplit l’Uni Vert. Ainsi son Ami intime (Sincère,) est Abraham et son Serviteur fidèle (Honnête) est Seth et non Iblis déchu de cette lignée de Maçons. Par ailleurs le Messie Issa Ibn Maryam et son Mahdi Ahmed sont l’Alpha et l’Oméga des Véridiques c’est à dire des Prophètes par le Puits et le Sceau. Jn 8:58 et Jn 4:11. Issa Haqq (Isaac) est le père spirituel de Ya Haqq Oba (Jacob) avant qu’il ne deviennent Is(is) Râ El (dans le passage de Témoin Islam Animisme suivant) et non son père physique. Issa Haqq est le nom de conversion à l’Islam de Ismaël (Is(is) Ma El) initialement issu du culte Animiste de sa mère Haggar (l’Égarée; l’eau de Zam zam est certes miraculeuse mais par don des connaissances de l’Égypte Nb 20 :11) à un autre passage de témoin entre l’Animisme et l’Islam toujours marqué par une transition d’Hanafisme (ici et maintenant jouer à cachecache avec Dieu jusqu’à être trouvé, Coran VI, 74-81), Islam (ici Nier Dieu jusqu’à le trouver; Coran XXVIII, 46 ), Bouddhisme (maintenant Bouder Dieu jusqu’à transgresser; Coran XXVIII, 41) et Réalisme (toujours faire cash cash et cache-cache pour Dieu jusqu’à les réconcilier; Coran II, 93) avant le Schisme ou la Fourche inévitable dû au cheminement des deux héritages (comme ce fut le cas après Adam et Noé respectivement par Ibn El (Abel/puiné gâté pourri) et Ka Ma (Caïn/Aînée forcée nourrie) et par Seth et Os I(s)ris puis (Ayi)Yè Ma éDja(wé) et Oba Ta Allah comme nous l’évoquons). Vous l’aurez compris il s’agit d’histoire d’individus (À mes/communauté d’avoir/Vie vs ego/je suis/être), qui deviennent des histoires de foyer (homme et femme), puis de famille (enfants), puis de clans, puis de communauté etc. Voir par exemple les contes initiatiques Peuls. Le Fa est comme le Temps pour la Providence c’est le Messager de Dieu sous l’appellation El et opposé à Lat. Hanafisme: Isaac et Ismaël c’est la même personne qui s’est converti à l’Islam délaissant le culte de sa mère Nature/Sorcière pour celui de son Père Parfait/Saint donc le Schisme Sémite de couple n’a pas lieu d’être sauf pour ceux que ça arrange. Jn 19 : 25-27 Dans ce Mythe de Père Parfait, la chicane est toujours pour le Fils unique (Homme en Fils ou Fils de l’Homme) Ismaël converti en Isaac, entre les deux épouses du Vicaire. Free Palestinia. Animisme: Seth et Ossi Isis n’est qu’un Schisme de famille pour le lévirat d’Os Iris (lape eau sur les os / la peau sur les os/eaux) réputé mort vivant (Kloutow/Kouvito) et pouvant difficilement procréer. Free Africa. (Ayi)Yè ma éDja(wé) et Oba Ta Allah n’est qu’un Schisme entre le Mystique (Soufisme) et la Tradition (Salafisme) c’est à dire entre l’immanence de Dieu partagée par le cœur et sa Transcendance en tant que guide pour former des communautés religieuses chez les Véridiques donc la séparation Amour/Soufisme/Catholicisme vs Vérité/Salafisme/Protestantisme n’a pas lieu d’être. Free Syria. La Bible a été écrite des Mains de Yèh Xweh / Yahweh des personnes avec l’esprit du Verbes et jouant sur les mots pour tout codifier dans le Livre mais le Coran a apporté l’Esprit de Vérité par un Illettré notable et Nobles / Nou bo. Yèh Xweh, malin poisson vs bouche de sort, Nous bo. L’Univers est un grand Sablier pendule où les réalités s’inversent, s’alternent, s’altèrent etc. Nous sommes à nouveau à une nouvelle ère de résurrection et comme nous l’avons dit Dieu se fait Transparence (Haqq et Honnêteté) et lèvent les voiles de Secret empêchant l’éveil psychique de la prochaine race (sens Anglais et Français) d’Hommes et de Djinn héritant de la Terre et du nouveau Monde. Le Juif est un terme symbolique qui désigne l’Imposteur/l’Impositeur tout comme les Croyants désignent les Légitimes/Legs intimes de Dieu. Les (Ai)Me chants et les Gentils. Coran VI, 32.

Homme et Djinn Croyant du Québec lève-toe pour ta Souveraineté économique et identitaire. En Dieu notre Confiance.

Le témoin silencieux

Le témoin silencieux

Je plante mes racines dans la réalité

Mon tronc solide recueille les présents du Temps

Un temps qui se voile laissant sortir mon regard soumis

Je laisse au vent d’esprits ma chevelure sensible,

Sans cime, sans scie, sans cible

Un feuillage qui revêt le rythme des saisons

Dans le secret partagé des alvéoles de mon Cœur

La sève me monte comme des larmes

Chaude, apaisante et nourrissante

L’Amour y a germé un jour

Donnant au fruit le défi de l’accomplir

Je suis le témoin silencieux

Celui qui traverse les âges de l’existence

Je porte la Création en moi

Un Univers qui s’invite à chaque pensée

Une identité inconnue

Une destinée en part tenue

Un jugement en continu

Je suis le témoin silencieux

Je suis l’arbre de Vie

Je suis Un pourtant

Je suis un portant

Je suis important

Je suis

Je suis

Je suis

AfrikaansArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanHaitian CreoleItalianPortugueseRussianSpanishSwahiliYoruba
Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?