Couillons

Nos chers politiciens ont encore sorti l’arme fatale de la peur pour manipuler les masses. On annonçait une crise financière essentiellement dû aux banques et à une partie du milieu des affaires (pour changer) et on a trouvé le parfait alibi dans le Covid-19. Ce dernier permet de justifier les contre-performances, de favoriser un pic de consommation des biens domestiques, d’éteindre les grèves et, soyons cynique, d’épurer l’effectif des personnes vulnérables à charges pour la sécurité sociale et les retraites. Du brio. La formule tout en un. Plus question pour l’occident d’observer les chiffres de mortalité d’un Ebola lointain ou d’une autre infection du Sud comme le score d’un match où l’on souhaite que beaucoup de points soient marqués (ces gentils petits africains sont trop nombreux!!!) dans le confort du bacon et du jus d’orange au petit déjeuner. Les médias, jadis contre pouvoir, aident à semer la terreur dans les esprits pour quelques chiffres de traffic et d’audimat si ce n’est du traffic de chiffres et de dits mat. Pendant ce temps, dans le Sud, on continue à manger dans la même bassine, un plat préparé et servi avec la même lenteur d’appréciation de la Vie mais en ce demandant quand l’occident retrouvera sa foi en Dieu. Cette fois-ci tout le Monde est concerné; les jeux olympiques avant l’heure mais dans une course contre la diffusion du mal. D’ici là les carrières et les affaires informelles ou non, dont on est si fier, prennent un coup tant que durent d’apparentes chimères qu’il est toujours impudent de qualifier de complot. Il ne reste plus qu’à suivre les consignes édictées le temps que le Monde revienne à plus de Conscience…

e-Slam

#Gonzomoves

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Open chat
1
Hello. How could we help you?
Salut. Comment pourrions nous vous aider?
Powered by