Select Page

Ce qui s’est passé au Gabon pour la succession du Président El Hadj Omar Bongo Ondimba est ce qui aurait pu se passer pour l’Islam au décès du Saint Prophète Mohamed (psl) si Ali (ra), encore Diable non converti (certes musulman soumis ayant une Pratique Rigide et endurante mais ici non encore Véridique tel que prôné par le Message et en opposition au Modèle Subtile et vivant de Abu Bakr (ra)) avait pris le pouvoir. Il s’en serait suivi un règne sans consensus usant de la force de l’épée, qu’il maîtrisait, pour diriger au profit de la famille du Saint Prophète (psl) et répandre la Souffrance et la Mort au sein du Peuple (Umma). Il est bon qu’il ait attendu sa pleine maturité pour prendre la suite de ses aînés compagnons du Saint-Prophète (psl) plus au fait de la gestion éclairée d’un Bien Guidé. Ce sont, hélas, les deux Voies de la Fourche après l’Initiation d’une Doctrine selon l’Unité. La Sunna a précédé le Shia tout comme La Sagesse du Divin précède Sa Justice. De fait, cela explique que la Justice du Mahdi est résolument Shia et c’est pour ça qu’il est issu de la famille du Prophète (psl) par Fatima (ra) que ce soit à travers un règne de Gnose, Mystique ou Tradition.

Share This
Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?