Select Page

Je te porte comme une Blessure
Par laquelle mon Âme se fissure

Celle que je supporte depuis toutes ces années
À vouloir avancer et me retrouver piégé

Qui donc détruira cette Porte de verre
Cette de la Prison qui voile ma Lumière

Vouloir réussir et ne connaître qu’Échec
Aspirer au Mariage, l’Emploi, la Maison et les Enfants, le tout impec

Le Bonheur dans le langage du Monde
Mais est-ce bien ma Réalité féconde?

Mon Âme ne peut endurer plus que ne lui est destiné
Et je sais que mon Seigneur n’éprouve que ceux qu’il a estimé

À quand alors la récompense pour ma jeunesse sacrifiée
Car j’étouffe dans une terre qui n’est pas mienne et qui m’a confiné

À survivre sans endroit où aller quel que soit l’horizon
Pour m’établir et rattraper les compagnons objet de mes comparaisons

Honorer ma famille et le souvenir de ceux devenus Ancêtres
Voilà que l’Oracle tombe dru et dur sur mon trouble de Mâle Hêtre

« Sans Amour pour ton être, ta Vie et ton destin, tu n’auras jamais le Contentement qui fait Apprécier le Présent à grands pas. »

Sois sans crainte sur le Futur; Le Divin vois, et ne désespère pas

Share This
Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?