La culture est universelle et la spiritualité vivante

L’Africain Homme ou djinn doit non seulement se réconcilier (par Rétroconversion) avec son Identité de Kama (Mizraël) et de Juda (Israël) à travers respectivement son Immortalité (Volonté) et son Immoralité (Responsabilité) mais aussi avec son génie informel et ethnique pour reconstruire les Œuvres et Sciences de sa civilisation millénaires. Cela implique de cesser de se méprendre dans le rejet des codifications différentes et subséquentes de la culture universelle reçu primordialement par lui de façon plus élaborées compte tenu de l’involution continue de la condition humaine qui nécessite l’envoi de Messagers avec des Miséricordes et des Ordonnances de combat.

Éther Beige : Kalam, Azazil, Esprit du Mall*, Archonte Semeur à pied, Minona, karma: Providence; Pentateuque,
Eau Noire : Eau, Daniel, Esprit de Correction, Cavalier au Cheval Blanc, Toxossou, Qualité : Temps (du Corps); Kabbale vs Méthode Ka
Feu Rouge : Trône, Mikaël, Esprit de Sainteté, Cavalier au Cheval Roux, Heviosso, Capacités : Justice; Injil
Terre Jaune : Koursiyou, Djibril, Esprit de Vérité, Cavalier au Cheval Noir, Sakpata, Capital: Sagesse; Quran
Air Blanc : Table bien gardée, Israfil, Esprit de Mort, Cavalier au Cheval Vert, Dan, Canevas: Liberté; Sutra du Lotus

*in English pas en français

Ainsi, le livre « Nation Nègre et Culture » du professeur Cheikh Anta Diop n’a pas à devenir une Bible reproduisant l’erreur de référence ethnoculturelle et intemporelle de ce livre. Car l’Écrit fige la Réalité. Tout est dans la spiritualité vivante des Signes de la Nature ou Tradition et le contact avec les ancêtres du Monde des esprits ou Mystique. Ce sont eux qui guident l’interprétation quel que soit le support. « Ce sont les disciples qui font des Maîtres des idoles, là où eux n’ont fait que servir le Divin ». L’Initiation selon le dépôt de son Âme et de son Corps est une meilleure Voie que celle de l’Érudition pour le repas et non le repos de son esprit. Une erreur est de considérer respectivement les Serviteurs Satan, Seth, le Serpent, Shaytan et maintenant SA Temps comme des entités (les Bêtes) foncièrement mauvaises de Nature et non simplement porteuse de l’Involution Biologique de la Lumière Initiale du Seigneur (IBLIS) à recycler dans leur ère par leur guérison (Initiation, Confession, Rédemption des péchés, Soumission du cœur, Acceptation du destin et Lâcher-prise total sur le besoin) au nom de l’humanité (Moses, Bouddha, Messie Issa ibn Mariam, Saint Prophète Mustapha abd Allah, ASSOUKA). Dans la nôtre elle concerne la Spéculation (Célérité d’Argent) et l’Anxiété (Célébrité d’Image) aboutissant au Stress et au Sexe (Cérébralité de Vie).

Le péché des Peuples de ASSOUKA est d’une part de croire qu’ils sont dans le besoin (a-guère; Perfora; Renonciation ou Lâcher-prise total) et d’autre part, de croire qu’ils sont maîtres de leur destin (âme-erre; Diaspora; Acceptation).

Tagged under:

Leave a Reply

Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?