La résolution du Conseil des Sages

Le sens du combat d’Hommes qui s’est engagé une fois de plus contre le Système impérialiste entretenu par une minorité décadente n’est plus tant ethnique voire racial. Il vise la souveraineté économique des peuples avilis culturellement et ayant des ressources exploitées par des tiers extérieurs sans retombées bénéfiques locales. Que ce soit au Québec ou dans les zones monétaires de l’Afrique francophone, un réveil des Consciences semble important pour corriger l’Attitude de complaisance qui anime les résidents de ces deux espaces vis-à-vis des exactions et de la manipulation exercés à leur encontre depuis leur expérience respective “d’un temps de comptoirs”. Les liens commerciaux et les flux migratoires entre ces pairs partageant le même idéal de liberté appelle à de meilleurs échanges interculturels pour favoriser à la fois l’intégration économique par l’emploi décent et l’essor économique par la compétence réelle pour servir de levier à la possession avantageuse de ressources naturelles. Cela peut sembler paradoxal à prescrire mais la jeunesse de Kama, sa Diaspora et ses Sympathisants, ethniques, en tant que Peuple élu de l’a-guère, doit libérer (par le Lean) son intention en vue de produire (par Agilité) toute action pour mériter le pouvoir économique ouvrant à la suffisance de revenu et l’exercice du rôle socioéconomique traditionnel. L’effort stratégique doit être porté sur le jumelage de diasporas avec des couches populaires pour créer une force alternative et concourante d’investissement et sur l’ouverture à une philosophie du Réalisme issue de la mise à profit de la propension à la religiosité, des identités ethniques, appliqué à l’économie dans le but de viser, respectivement, la sécurité financière (solidarité communautaire) et la confiance en Dieu. Renaitre économiquement implique l’engagement à la Fréquentation pour permettre la circulation des flux monétaires (Énergie) et d’information (Sentiment). Dieu, est de nouveau avec nous et la recherche de sources de fierté et la transmission de patrimoine doit se faire en lieu et place du désir de confrontation (et non un esprit d’affirmation) et de restauration du passé (et non de réappropriation du Futur). C’est à ce prix que le Peuple de l’a-guère, fédéré, viendra à bout de la grande angoisse de notre ère: le stress (peur liée à l’inconnu de la Vie après l’affranchissement mental et commercial de la Manipulation et l’Ordonnance*).

* respectivement poison de l’âme et du corps

Leave a Reply

Your email address will not be published.