L’affranchi

By GonZoMOVES42, Prose à hic

L’affranchi

La pirogue pleine de souvenir et de questions sur l’avenir, je rame
Peu à peu je navigue loin des eaux troubles et de la tourbe alentour
Les chaines de l’esclavage ne sont pas si loin et les maîtres condamnent encore
A trop être dans le champ, mon corps s’imprime de beauté sans atours

L’être qui me fait, se dégage du linceul ajourné, dans un doux froissement
L’illusion des douleurs passées, recréent un monde où la vie se rêve éveillée
Construire son logis sur l’immatériel et vouloir lui offrir des volets virtuels
Point de lest pour les envolées en fumée quand l’éclosion vient du sentiment

Le son diffuse sa dose de « vis ta mine! » au grand corps humé par l’esprit
Un soin antique qui rythme le chemin de l’évasion et guide dans la décision
Quand le grain meurt sans eau, le fruit poudreux et stérile entame l’évolution
Vers un produit digne de l’effort des mains qui appelle une vérité sans le vin

Tagged under:

Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?