Le miroir

Le miroir

Je regarde mon miroir plein d’espoir. Je suis fils de la diaspora vivant dans la Cité. Je vis de mon entreprise ethnique pour le bien de ma communauté. L’emploi ne m’est pas permis ici et survivre ne m’est plus un loisir. Je rêve d’un retour sur la terre mère pour apporter ma contribution au nouvel essor de ma civilisation. Les saisons de froideur humaine dévoilent mon inconfort matériel. Je regarde dans mon miroir et que vois-je?

Je te vois, toi, souffrant tous les jours, aussi sans emploi luttant avec l’informel de l’économie et rêvant de partir trouver l’Éden ailleurs. La vie dans la terre des ancêtres est réservée à une élite privative de liberté et qui consomme sans partage les fruits de nos ressources communes. L’exil est la seule solution pour sortir de cette prison quitte à affronter d’autres types de barrières.

Je regarde dans le miroir et je nous vois. Entrepreneuriat ethnique ou économie informelle sont les choix dicté par l’air du temps. Une réflexion sans sens ni lumière; prison de résonnance et de raisonnement; écho de désillusion et d’évasion. Viendra le sentiment de la révolte pour réassigner la récolte aux ouvriers de la dernière heure.

Je regarde mon miroir plein d’espoir…

Tagged under:

Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?