Le soleil n’a jamais cessé de briller

By GonZoMOVES42, Prose à hic

Le soleil n’a jamais cessé de briller

De sa naissance, au premier jour de la Vie
A ta création et ton départ du Jardin ravi
Il a éclairé le pas de tes descendants
Et la submersion de leurs antécédents

Il a brillé dans les prophéties et plu aux Élus
L’Homme naturel lui a sacrifié son vierge dévolu
Les eaux du Jourdain ont scintillé de ce Qui a été dit
Et son deuil a accompagné le cri dans l’après midi

Il a mis en lumière, les martyrs, les génocides, les guerres
Les esclavages, les holocaustes, les colonies et autre fruits amers
Tu es né sous ses étoiles et a grandi les idées dans ses lunes
Il a donné jour aux amitiés et aux douloureuses rancunes

Dans les sombres intempéries et les brouillards, il illumine les anges
Que cette Terre tremble, brûle ou dévie, ferme est la force de sa phalange
La peine de ton cœur, l’égarement de ton esprit ou le mal de ton corps
Ont besoin d’un de ses rayons d’Amour pour construire ton réconfort

Quelque soit la faute obscure ou la haine capitale qui t’entraînent à l’ombre
Sa lueur d’espoir brillera dans tes yeux pour la grâce de cette peine ambre
Car le soleil n’a jamais cessé de briller sur notre Monde
Et quand il arrêtera, tu seras toi-même blancheur qui inonde

Réchauffe alors ton cœur et irradie l’angoisse des astres qui demeurent dans la nuit

Tagged under:

Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?