Le Vivant

« L’amour le plus stable à éprouver est celui envers Dieu. Or comment aimer Celui qu’on ne voit pas, si ce n’est à travers Ses êtres créés (créatures; serviteurs) et Ses Signes? L’appel du Messie Issa Ibn Maryam (psl) « Aime ton prochain comme toi-même » qui pourrait être entendu « Aime ton prochain et toi-même » est un appel à ouvrir son cœur à l’amour de l’Autre. Or au sens de l’Animisme qui est ce prochain sinon celui qui partage comme nous l’immanence de Dieu qu’il soit aimant,  ennemi, animal etc.? Il a été autrefois question d’un Amour d’Abandon à la Providence en tant qu’enfants et il s’agit à présent d’un Amour de Simplicité de Vie en tant qu’ami. Cela nous permet d’éprouver la paix en nous et d’être prêt pour percevoir la paie à laquelle nous donne droit l’effort d’accomplissement du projet de vie pour lequel on a été envoyé sur Terre. Ainsi l’Amour prôné par le Messie Issa ibn Maryam (psl) intervient pour consolider le soi par l’immanence de Dieu (sous la forme Seigneuriale de Père) (Jn 14 :23) avant que la Vérité révélée par le Saint prophète de l’Islam (psl) n’établisse la foi de façon tout aussi stable pour la reconnaissance de la transcendance de Dieu (au 99 attributs et un caché). Les différentes formes de la relation d’amours entre l’Homme et le Divin (Compassion, Abandon, Noblesse, Simplicité etc.) suivent l’évolution de l’humanité dans une Tradition et se complètent de la constance de la Loi par l’entremise de la Vérité pour constituer l’héritage vicarial. De sorte que l’accomplissement de la tradition Juive par le Messie Issa Ibn Maryam (psl) est une mise en application exemplaire de la Loi révélée au prophète Moise (psl) qui aurait pu déboucher sur une philosophie de vie au sein du judaïsme (secte judéo-chrétienne dirigée par Jacques) et non sur une autre religion (le christianisme sous l’influence de l’apôtre Paul). Ces formes de philosophies qui synthétisent la Loi sont le fait d’Élus issus d’une lignée spirituelle dans le sillage d’une Prophétie, d’une Révélation, d’un Message. Ils sont donc des facteurs de changements dans leur temps, leur région et pour leur peuple qu’ils prennent la nature de dieux, bouddhas, prophètes, messagers, saints etc. L’incompréhension de certaines réalités changeantes du contemporain montre l’éternel résistance à la nouveauté issue de l’évolution naturelle de l’humanité et au fait que les anciennes valeurs bien établies puissent voler en éclat après un certain temps (esclavage des noirs, non instruction des femmes, droit civiques des noirs, mariages uniquement entre sexes différents etc. et, pourquoi pas un jour, l’iniquité dans les classes sociales). Des Témoins (les Élus) sont donc suscités pour accompagner ces communautés qui se jugent, de fait, par leur accueil ou non de ce qu’elles vivent de nouveau. Au final, Dieu peut légitimement être adoré en Esprit, par une philosophie pour soi, et en Vérité, par une foi sincère, pour que le culte soit complet et le Jugement accompagné de Sagesse(Jn 4:23). »

ASSOUKA

Tagged under:

Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?