L’esclavage fiscal

ASSOUKA m’écrivait :

« Amaru si on te demande de justifier mes dires par rapport au fait que j’ai dit que la princesse Haggar était en fait Ismaël puis Ishaq à la conversion, pourquoi dans la Tradition on dit que le Patriarche Abraham recommanda de chasser la première femme qui se plaignait à lui puis de garder la seconde qui rendait grâce à Dieu dans le dénuement. Sache qu’il s’agissait de vidomegon autrement dit des servantes de Haggar et non ses épouses. Le Patriarche venant rendre visite à sa femme exilée (Archétype Juif paradoxalement) tenait à la piété de ses esclaves. Le Patriarcat faussement islamique a fait de la femme un simple objet dont on se départi sur avis officiellement du Père ou répudiation pour un oui ou un non. Or, dans la vision de l’Animisme (l’autre forme d’Islam) la femme est celle qui est la plus respectée et qui détient notamment les secrets mystiques de la protection contre le mal. Les falsifications répétitives de l’histoire ont été faite pour asservir les femmes et des jeunes de certains peuples à l’esclavages. Cette ère doit être celle de leur réhabilitation par le retour à l’immoralité de « sorciers naturels » pour les femmes et pour les jeunes pauvres précaire et profanes du Sud et de l’Ouest qui ont été « contorsionnés » dans leur Identité par l’expérience de la « civilisation forcée » exogène ou « apprentissage des mœurs d’ailleurs » perdant ainsi de leur authenticité et de leur alignement sur eux même (Âme, corps mais hélas esprits par contagion). Ce en marge des acquis de l’histoire à revisiter dans des philosophies personnelles se limitant à la portion congrue d’interaction avec les religions d’adoration qui ont trahi le Divin. C’est ce même phénomène d’édulcoration qui a été voulu dans la mondialisation et dans la virtualisation de la vie orchestré avec l’épisode de l’épidémie de la Covid-19. Tous deux visent à maintenir ceux qu’on appelle la masse (comprenant le Peuple Élu des migrants pour raisons économiques inter et intra états), opposée à l’élite ou Nomenclatura, dans l’esclavage des emplois sans profils satisfaisants ni revenus suffisants : la survivance ou le maintient en vie pour des fins d’impôts. Hélas la trahison vient encore de nos propres frères qui vendent ou valident des emplois sans dignité ni fierté (donnée par le projet d’entreprise). Ils ne croient pas eux même en la possibilité de leur souveraineté du Système capitaliste et agissent en Nègre de maison ou traitres négriers en enchaînant leurs frères dans des systèmes de rentes iniques, ne valorisant pas le dépôt divin des Âmes, au lieu de s’affranchir eux-mêmes pour honorer leur propre don de projet reçu du Divin dans leur cœur en tant que membre du Peuple Élu de l’ère qui lutte pour leur indépendance financière en Entrepreneurs contre les Politiciens, Journalistes, Financiers, Pharmaciens etc. Ceci est un Rappel »

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?