Attendre un jour l’âme sœur
N’éprouver que froides sueurs
N’ayant en Amour que déceptions
Et de la Vérité que trahison

Mais la Vie renait par le désir
Avoir fantasme et frasque de sir
Rencontrer dans les mots des maux
Ignorer le passé pour l’espoir des eaux
Elles qui, calmes, reflète le Réel du Divin

Miracle qui transforme en précieux vin
Art des Mains vides des lourds fardeaux
Intellectuels, rebelles, dans l’Esprit fléau

Début de parcours pour deux Âmes aimées
Il court fougueux, elle prie L’Éternel désarmé
Oies bénies des cieux qui se veulent libre
Unies, un jour, ivres du bonheur de vivre
Finalement leur destin réécrit pour l’Heure.

« Le Temps s’écoule à la mesure de nos Sentiments et non de nos Instruments. »

AfrikaansArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanHaitian CreoleItalianPortugueseRussianSpanishSwahiliYoruba
Share This
Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?