Nous sommes deux

Ils ont voulu tuer la Mort
Pour assouvir leurs envies
Ils ont eu tort
Il s’agissait de la Vie
Tiens-toi debout et chante
Écoute assis le Chantre
Qui d’une voix méchante
Entonne le CRI dans son antre
Le Guerrier un jour s’est levé
Attiré par la Bien Aimée
C’est d’elle dont il a toujours rêvé
Qui délivrera les Opprimés
Confiance Fille Confiance
Qu’on fiance vite qu’on fiance
Demain le Combat s’étendra
Du Perron à nos draps
Car pour le Divin
Nous serons tous souverains

Tagged under:

Leave a Reply

Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?