Select Page

La femme Noire sans ressource abuse financièrement de son partenaire, marginal, par le poids de sa dépendance et de ses rêves au point où ce dernier se retourne vers une autre culture pour substituer l’Amour à la Responsabilité de la Sécurité matérielle source de manipulation d’infantilisation* et non de Maturité. L’Homme Noir avec perversion narcissique abuse affectivement sa partenaire, vulnérable, par le poids de ses besoins et de ses carences au point où cette dernière se retourne vers une autre culture pour substituer le Partenariat de Vie à l’Engagement matrimonial source de violences conjugales* et non de Maternité. La Plurisexualité est la sexualité à travers divers aspects de la Vie de couple qui ne sont pas uniquement centrés sur le genre ou le sexe. La Sagesse de rôle entre un homme et une femme vise plus de Justice socioéconomique dans les foyers ethniques ou non.

Dans ce cas pourquoi ne pas se distinguer d’elles en revenant au matriarcat qui soulignerait les droits de la mère et de la fille. Sachant même qu’il y a certaines femmes dont l’Attitude et les habitudes sont un risque pour le budget et la stabilité du foyer. La femme africaine (mûre) traditionnelle est un pilier de la société. Les femmes blanches se servent de vous en tirailleurs pour composer l’effectif pour leurs revendications de libertinage et non de liberté. À vrai dire ces femmes ne sont même pas des tirailleurs (qui sont de valeureux soldat) mais des tirailleuses qui passent leur temps à tirailler leurs conjoints pour des détails au lieu d’affirmer leur pouvoir (ethnoculturel) que beaucoup ignorent. Cela est visible dans les objets biaisés des programmes des organisations internationales qui ont un agenda de dénaturation du modèle matrimonial africain (y compris la polygamie). Par exemple elles financeront des projets de « violence faite aux femmes et aux filles » alors que mettre “violence faite aux personnes vulnérables” aurait pu inclure les hommes et les garçons dont les premiers sont victimes d’abus financiers de certaines femmes et leurs familles. Osez vous distinguer!!!

Vous êtes nombreuses à ne pas vous reconnaître dans ce qu’elles prônent pourtant vous n’oser prendre congé ouvertement d’elles comme si sans elles votre propre émancipation aurait moins de force. Cela revient au même rapport maladif qu’entretient les états africains avec.les anciens maîtres colons. À défaut de remettre en cause frontalement le statut quo qui n’est pas de notre pouvoir. Il est temps de créer et diffuser une alternative populaire qui fait qu’à la base du foyer on vit selon des règles ethniques propres en étant interconnectés. C’est le principe de souveraineté sur le modèle du Bénélux. On leur paye leur impôt et on est libre de gérer son espace de vie. C’est l’objet du projet « The Black Kingdom » qui remet en cause les orientations de l’Agenda du “World Economic Forum” dont le féminisme.

Il faut un début à tout. Mais si on n’agit pas dans le sens du changement parce que ça semble impossible rien ne passera non plus.

Lorsqu’on analyse deux enjeux qui sont montré du doigt par le prisme des féministes humaniste occidentaux à savoir l’accès au foncier et à instances de décision. Le premier est plus une question de manque d’indépendance financière des femmes or nos femmes “ont le commerce facile” et s’organisent en groupe de tontine sans que l’homme ne place un mot. Secundo le manque de représentation dans les instances de décision commence par l’écrémage qui s’opère dans les cohortes de jeunes filles dans le processus d’éducation. Les familles pauvres préfèrent souvent placer les jeunes filles dans des ménages et les jeunes garçons chez des maîtres apprenti pour qu’ils apprennent un métier. Ce qui revient à dire qu’à la base les maux que j’identifie reviennent encore à la Pauvreté de revenu, la Précarité de statut et le Profane en spiritualité. Attaquons-nous aux vrais problèmes socioéconomiques que l’on a au lieu de faire le jeu de personnes dont on peut s’étonner qu’ils nous témoignent de la compassion dans ces aspects tout en nous oppressant systématiquement dans d’autres comme la géopolitique. L’intersectionnalité développée par Angela Davis ne me semble pas suffisant et ne va pas assez loin pour isoler le cas des femmes Noires ou africaines. Il faut vraiment opter pour l’affirmation de la souveraineté du mouvement “matriarcal” africain.

*mystique, hiérarchique, logistique

**émotionnelles, verbales ou corporelles

Share This
Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?