Retrait, sous l’ordre

J’ai besoin de recentrer ma vie sur moi.

Pour le moment où les 6 planches à 2 mètres sous le sol m’isoleront

De ce Monde auquel j’aurais investi tant d’attentions

Sans rien recevoir en retour de valable pour ma plénitude

Voici le moment du choix me faisant choir pour ceux que je choie

Ces démunis et faibles qui touchent le coeur du héros.

Voici qu’il ne serait y avoir de conquête sans fermeture du coeur

Oui cette fermeté qui est le ferment de l’Amour Vrai de la Vie du Moi, Roi

L’Art nu du Fou mis en demeure de la dépense du Royaume

S’avoue résolu à la Séclusion Silencieuse des Solitaires

Et l’infante héritière naitra sans Mère pour la suite de l’ordonnance divine:

Amener les migrants économiques, pauvres et précaires, à la souveraineté socioéconomique.

Dans l’Ici et Maintenant de cette ère finale aux francs tireurs…

Amin. Ata.

A.

Leave a Reply

Your email address will not be published.