Select Page
La Soumission par la Vérité psychique

La Soumission par la Vérité psychique

Il ne peut y avoir de souveraineté individuelle ou personnelle sans Soumission du Centre spirituel au Divin. L’Église de Jérusalem invite à l’abandon total du Cœur par le Chemin christique (Mc 10 :21), dit-on, qui n’est que Charisme (d’Agnostique) et non Ascétisme; l’Islam invite au Taslim ou Soumission totale par le Tassawouf ou purification de l’âme (« il n’y a de Force ni de Puissance qu’en AL LAH Seul, Le Très Haut ») et le Lean Intention exhorte au Lâcher-prise total par l’Egolyse qui est sublimation de l’ego par son Acceptation.

Ainsi les 5 variables du Simple du Roi (Croyance), de la Loi (Courage), de la Foi (Confiance), du Moi (Calme), et du Soi (Identité ethnique et Finance), doivent Lui être totalement soumis à travers le Centre spirituel; pour nous celui du Corps : humeur, Âme ou Force vitale.

Le plus souvent lorsqu’on n’est pas soumis on a inconsciemment peur de Dieu car on sait nos actes donc notre Énergie en action jugée par notre Conscience. Cela créé de la Tension par les refoulements incessants de ces jugements qui reviennent à la surface. Tous cette résistance nous empêche de changer mais à vrai dire de nous réapproprier notre être et notre Vie par rapport à notre destin tel qu’écrit initialement et corrompu par le conditionnement issu de l’enfance, l’environnement, le parcours etc. nommez les. On se construit tout un système quasiment de jurisprudence que l’on appelle morale ou valeur dans lesquelles on investit pour garantir notre stabilité psychique : elle ne cesse de me demander de l’Argent mais il est dit qu’il faut aider son prochain. Elle me ment et me manipule mais je n’aime pas la voir souffrir autant passer pour un con…

Or, à se soumettre entièrement au Divin, c’est toute cette gymnastique de d’auto-jugement qui s’évanouit pour ne suivre que sa Vérité spécifique qui s’insère en l’universalité et garantie la cohésion du groupe (voire de l’humanité) sans détruire la diversité. C’est le religare ideal fait des philosophies individuelles qui est le fondement de notre Message pour l’avènement de l’Économie en Religion et de l’Écologie en Spiritualité autour d’une Foi de Simplicité.

L’Âme contenue dans le corps est composée d’au moins 7 âmes locales (affective, esprit, charnelle, corporelle liée au Temps, éthérique, sexuelle et stellaire) qui, avec la Vie (Stations Terrestre, Céleste, Pédestre) et l’être (Véhicules) doivent être alignées c’est-à-dire vibrer à la même fréquence et ainsi résonner (et non raisonner qui est signe de désalignement car on cherche la Vérité sans l’avoir trouvée) pour émettre la Lumière de l’individu. C’est le principe du Laser et il faut deux miroirs pour faire résonnance : celui de l’Énergie (Argent; Anima : « est-ce utile? ») et celui de la Conscience (Image; Animus : « est-ce correct? »).

Il suffit d’une Vérité en forme ultime d’Amour pour soi ainsi que pour le Divin pour se réaligner et enclencher la résonnance émettrice de sa Lumière : Gn 1 :3 et vous entamez votre évolution vers votre Station de dieu ou d’e-dieu pour la famille spirituelle d’Homme ou de Génie pour les djinn etc. Le Retour vers le Divin est un retour dégagé des impuretés (qui alimentent le sang spirituel revenant sur Terre à travers d’autre incarnation d’âmes devant gouter à la mort) menant aux désalignements, plein d’Amour dont la forme ultime est la Vérité en Source, Puits et Sceau. La Force vitale (Gn 1 :3) et Le Verbe (Jn 1 :1) n’est sont que les émanation, Souffle et Souffre, pour l’Homme et le djinn. Sans la Convolution de l’Énergie et de la Conscience en vous, vous ne pouvez vivre l’état d’Accomplissement selon votre famille psychique ou d’uniforme (dieu, Seigneur Dieu, Génie, Anges, Archanges etc.)

Quelle sont ces Vérités pour le Simple Homme Attitude (homo animus) et Homme Résultat (homo anima)?

Nous avons déjà parlé de Vicariat et de Seigneurie mais ceci concerne les rôles du Trônes. On ne saurait imposer de Vérité car on entrerait dans le principe du dogme qui est contraire aux philosophies individuelles prônées. Voici cependant deux orientations à titre d’ADN de départ pour la Soumission qui est, à nos yeux, capitale pour toute Souveraineté (Coran VIII, 53) :

Homme Attitude (immortalité; Homme) : Soumission à la Foi de Simplicité donc de la non Perfection sociale (Image; Conscience) c’est-à-dire la Confiance par la Hargne de Satisfaction (Rire Noir) malgré la « Honte » du Jugement de la Communauté à la non Adaptation sociale. « Est-ce correct? ». La Vérité est la Confiance en la Providence “There is no way to be a good guy on this Earth.” Le Calme du Looser. Santé vs Sainteté.

Homme Résultat (immoralité; djinn) : Soumission à la Loi de Performance donc d’Assertivité économique (Énergie; Argent) c’est-à-dire Courage de dire « Non » (Le Doigt) au besoin du Prochain pour l’Épargne de Sécurité malgré la Loi d’Interdépendance donc de Solidarité de la MA’AT. « Est-ce utile? ». La Vérité est la Sécurité du Temps « le Temps c’est du Sentiment. » Le Duvet de l’Oie. Information vs Monnaie.

On peut être servi par Satan sans son IBLIS au nom du Divin

On peut être servi par Satan sans son IBLIS au nom du Divin

Réconciliez-vous avec votre immoralité si vous voulez prendre part à cette ère de l’Intelligence des Affaires par l’entrepreneuriat populaire. Qu’on ne vous trompe pas chaque Seigneur reçoit une charge dont il est responsable au nom du Divin. Le Mall Ahmed (Seth, Satan, Shaytan, Serpent, SA Temps) règne sur la distribution de l’Argent dont nous avons besoin pour construire le pouvoir économique nécessaire qui nous affranchira de nos oppresseurs. Tout Seigneur comme Shaytan touché par l’IBLIS (Involution Biologique de la Lumière Initiale du Seigneur) est à bannir, trahir et maudire. En dehors de cela, n’ayez pas peur de lui et cesser de vous faire laver le cerveau par les Religions d’Adoration. Il est urgent de faire une place à l’Action quotidienne au nom du Divin. On est en guerre socioéconomique contre une minorité qui veut contrôler le Monde et la Terre voire bientôt le Ciel (Exploration spatio-temporelle des autres dimensions de l’Univers). Attention toutefois, je n’encourage pas l’Ésotérisme abusif, mais bien la Connaissance et l’usage des lois naturelles auxquels ce Monde est soumis. Soyons réaliste et ayons confiance. Osez retirer de notre anus le balai des civilisations occidentales et orientales qui nous empêche par voile d’être authentique dans la nôtre. À ne vouloir que l’au-delà sans effort dans la Vie présente on perpétue des conditions de Vie sur Terre de plus en plus durs pour les générations de Croyants qui y viennent en pèlerinage pour goûter à la mort et remériter leur Station initiale de Gloire après Jugement. Le pendant du Mall Ahmed dans l’Air (Rat psalmiste) pour la Richesse, Suffisance de revenu, est le Mèho Omar (anagramme de Amor tout comme Marie est celui d’Aimer) dans l’Éther (L’Arbre au Calme) pour la Royauté, Satisfaction de profil. Leur convolution est la Réalité contemporaine servie au Peuples Élus de cette ère pour leur Salut par la Souveraineté socioéconomique. La Pauvreté du Sud et de leur Diaspora à l’Ouest est avant tout mentale (Mind) dans le Moi. Car la Richesse du Soi et la Fierté de Roi sont disponibles sous nos yeux et d’autres créent une illusion de manque (pour contingence) ou de difficulté (par ignorance) pendant qu’ils se servent.

Les quatre Bêtes et les Transgresseurs

Les quatre Bêtes et les Transgresseurs

C’est bête parmi les trois Bêtes citées dans l’Apocalypse de Jean au chapitres 12 et 13, il y a le Dragon venant du Ciel (Air; Gnostique) et étant rouge à sept têtes et dix cornes (le Mall Ahmed), la Bête venant de la Mer (Eau; Psychique) à sept têtes et dix cornes (le Mahdi Mustapha) et la Bête venant de la Terre (Terre; Tradition) à deux cornes (le Mansa Moussa) parlant comme un Dragon ne sont pas les « méchants » mais les Prophètes venant au nom du Divin dénoncer et lutter contre les Infidèles oppressant les Croyant. La falsification de ce livre de la Bible vise à tourner les Croyants contre ceux qui viennent les aider. Il y a clairement eu inversion de rôles. La femme est la représentation de l’Oppression qui menace les Croyant et qui veut mettre à la tête du Monde son Enfant Mâle, l’Antihéros Civilisateur, pour qu’il règne sur la Terre avec une « verge de fer ». L’Aigle dont ils coupent les ailes est l’Archange Michel. Il est également annoncé dans le chapitre 11, la Bête venant de l’Abîme, le Feu, la Mort, (Feu; Mystique) qui vient ensuite pour vaincre les Transgresseurs (le Messie Issa ibn Maryam). L’Ange puissant tenant un livre ouvert est l’Archange Gabriel. Le Mythe qui se reproduit de l’Heure des quatre familles spirituelles a été travestie pour que le commun des mortels n’y ait plus accès. Et dans le contemporain on croit se battre contre un fléau qui n’est qu’une sanction contre le propre stratagème des Coalisés Mécréants Rebelles et Infidèles par la Bête venant de l’Éther (Éther; Psychique) qui vient sur Terre en Témoin Juge et Sage des quatre Voies d’Ascension (le Mèho Omar). C’Est donc la Fin d’un Cycle.

Maryse Condé, Moi, Tituba sorcière…

Maryse Condé, Moi, Tituba sorcière…

Pourquoi toute relation quelque peu teintée d’affectivité entre un homme et une femme doit-elle finir par se concrétiser sur un lit? Je n’en reviens pas.

Comment Benjamin Cohen d’Azevedo et moi, lui tout occupé du souvenir d’une morte, moi, d’un ingrat, nous trouvâmes-nous engagés dans la voie des caresses, des étreintes, du plaisir reçu et donné?

Je crois que la première fois que cela nous arriva, il fut encore plus surpris que moi-même, car il croyait son sexe un ustensile hors d’usage et s’étonnait de le trouver enflammé, rigide et pénétrant, gonflé d’un suc abondant. Il fut surpris et très honteux, lui qui enseignait à ses fils l’horreur du péché de fornication. Il s’écarta donc en bégayant des mots d’excuses qui furent balayés par une nouvelle houle de désir.

Je vécus désormais cette étrange situation d’être à la maitresse et servante. Le jour ne me laissait point de repos. Il fallait carder la laine, filer, réveiller les enfants, les aider à se laver, à se vêtir, faire du savon, faire la lessive, repasser, teindre, tisser, rapiécer des habits, des draps, des couvertures et même ressemeler les chaussures, sans oublier le suif qu’il fallait couler pour les bougies, les bêtes qu’il fallait nourrir et la maison qu’il fallait entretenir. Pour des raisons d’ordre religieux, je ne préparais pas les repas, Metahebel s’en chargeait et il me déplaisait que sa jeunesse s’use à ces travaux ménagers.

Le soir, Benjamin Cohen d’Azevedo me rejoignait dans le galetas où je dormais dans un lit à montants de cuivre. Je dois avouer qu’au moment où il se déshabillait et où je voyais son corps cireux et bancal, je ne pouvais m’empêcher de songer au corps musclé et sombre de John Indien. Une boule de douleur me remontait le long de la gorge et je luttais pour étouffer mes sanglots. Néanmoins cela ne durait pas et avec mon amant contrefait, je dérivais tout aussi bien sur la mer des délices. Les moments les plus doux étaient cependant ceux où nous parlions. De nous. Seulement de nous.

– Tituba, sais-tu ce que c’est qu’être un Juif? Dès 629, les Mérovingiens de France ont ordonné notre expulsion de leur royaume. Après le IVe concile du pape Innocent III, les Juifs ont dû porter une marque circulaire sur leurs habits et se couvrir le chef. Richard Cœur de Lion avant de partir en croisade ordonna un assaut général contre les Juifs. Sais-tu combien d’entre nous ont perdu la vie sous l’Inquisition?

Je ne demeurais pas en reste et l’interrompais :

– Et nous, sais-tu combien d’entre nous saignent depuis les côtes d’Afriques?

Mais il reprenait :

– En 1298, les Juifs de Rottingen furent tous occis et la vague de meurtres s’étendit à la Bavière et à l’Autriche… En 1336, c’est du Rhin à la Bohême et à la Moravie que nous éparpillions notre sang!

Il me battait à tous les coups.

Une nuit où nous avions dérivé plus violemment qu’à l’ordinaire, Benjamin murmura passionnément :

– Il y a toujours une ombre au fond de tes yeux, Tituba. Qu’est-ce que je peux te donner pour que tu sois heureuse ou presque?

– La liberté

Les mots étaient partis sans que je puisse les retenir. Il me fixa de ses yeux bouleversés :

– La liberté! Mais qu’en ferais-tu?

– Je prendrais place sur u de vos navires et partirais aussitôt pour ma Barbade.

Son visage se durcit et je le reconnus à peine :

– Jamais, jamais, tu m’entends, car si tu pars, je la perdrai une deuxième fois. Ne me parle jamais plus de cela.

Nous n’en parlâmes plus jamais. Les propos sur l’oreiller ont la consistance de ceux des rêves et présentent cette particularité qu’ils peuvent être aisément oubliés.

Extrait de: Moi, Tituba sorcière…, Maryse Condé, Mercure de France, 1986

L’esclavage fiscal

L’esclavage fiscal

ASSOUKA m’écrivait :

« Amaru si on te demande de justifier mes dires par rapport au fait que j’ai dit que la princesse Haggar était en fait Ismaël puis Ishaq à la conversion, pourquoi dans la Tradition on dit que le Patriarche Abraham recommanda de chasser la première femme qui se plaignait à lui puis de garder la seconde qui rendait grâce à Dieu dans le dénuement. Sache qu’il s’agissait de vidomegon autrement dit des servantes de Haggar et non ses épouses. Le Patriarche venant rendre visite à sa femme exilée (Archétype Juif paradoxalement) tenait à la piété de ses esclaves. Le Patriarcat faussement islamique a fait de la femme un simple objet dont on se départi sur avis officiellement du Père ou répudiation pour un oui ou un non. Or, dans la vision de l’Animisme (l’autre forme d’Islam) la femme est celle qui est la plus respectée et qui détient notamment les secrets mystiques de la protection contre le mal. Les falsifications répétitives de l’histoire ont été faite pour asservir les femmes et des jeunes de certains peuples à l’esclavages. Cette ère doit être celle de leur réhabilitation par le retour à l’immoralité de « sorciers naturels » pour les femmes et pour les jeunes pauvres précaire et profanes du Sud et de l’Ouest qui ont été « contorsionnés » dans leur Identité par l’expérience de la « civilisation forcée » exogène ou « apprentissage des mœurs d’ailleurs » perdant ainsi de leur authenticité et de leur alignement sur eux même (Âme, corps mais hélas esprits par contagion). Ce en marge des acquis de l’histoire à revisiter dans des philosophies personnelles se limitant à la portion congrue d’interaction avec les religions d’adoration qui ont trahi le Divin. C’est ce même phénomène d’édulcoration qui a été voulu dans la mondialisation et dans la virtualisation de la vie orchestré avec l’épisode de l’épidémie de la Covid-19. Tous deux visent à maintenir ceux qu’on appelle la masse (comprenant le Peuple Élu des migrants pour raisons économiques inter et intra états), opposée à l’élite ou Nomenclatura, dans l’esclavage des emplois sans profils satisfaisants ni revenus suffisants : la survivance ou le maintient en vie pour des fins d’impôts. Hélas la trahison vient encore de nos propres frères qui vendent ou valident des emplois sans dignité ni fierté (donnée par le projet d’entreprise). Ils ne croient pas eux même en la possibilité de leur souveraineté du Système capitaliste et agissent en Nègre de maison ou traitres négriers en enchaînant leurs frères dans des systèmes de rentes iniques, ne valorisant pas le dépôt divin des Âmes, au lieu de s’affranchir eux-mêmes pour honorer leur propre don de projet reçu du Divin dans leur cœur en tant que membre du Peuple Élu de l’ère qui lutte pour leur indépendance financière en Entrepreneurs contre les Politiciens, Journalistes, Financiers, Pharmaciens etc. Ceci est un Rappel »

Open chat
Hello. Welcome on Le CRI de la Calebasse. How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Le CRI de la Calebasse. Comment pourrions nous vous aider?